Chargement Évènements
21
janvier
vendredi

Si loin si proche (+ prends 10 000 balles et casse-toi)

Cie Nomade in France (Saint-Etienne, 42)

Récit - Concert

Dans les années 80, après une vingtaine d’années passées en France, il était temps pour les immigrés maghrébins de construire la maison au pays. Ils étaient encouragés au retour par le gouvernement français qui octroyait une prime de 10 000 francs. Un retour aux sources avec femme et enfants. Des enfants nombreux, nés dans cette France « pays des droits de l’homme » où s’étaient forgés leurs plus beaux souvenirs, cette France intime et généreuse qu’il fallait à présent repousser comme un amour caché, inavouable. Des enfants comme Abdelwaheb Sefsaf, trop jeunes pour comprendre, avec des grands frères et des grandes sœurs devenus spécialistes dans l’art du grand écart identitaire…

  • Ecriture et mise en scène : Abdelwaheb Sefsaf
  • Co-mise en scène : Marion Guerrero
  • Avec : Abdelwaheb Sefsaf, ALIGATOR (Baux/Sefsaf/Kéa)
  • Création lumière et vidéo : Alexandre Juzdzewski
  • Scénographie : Souad Sefsaf
  • Direction musicale : Georges Baux
  • Régie son : Pierrick Arnaud
  • Design graphique : Lina Djellalil
  • Crédit photo : Renaud Vezin
Rencontre

Abdelwaheb Sefsaf et Yves Neff échangent sur leur parcours et les souvenirs du tournage du film, en partenariat avec Le Maghreb des films en Rhône-Alpes.

Film

Prends 10 000 balles et casse-toi est un film emblématique du cinéma franco-algérien des années 80.
Après la promulgation de la loi sur le retour des immigrés dans leurs pays d’origine, une famille décide de rentrer dans son pays, l’Algérie. Les deux enfants de la famille, Fifi et Mus, vont semer la zizanie dans le village.

  • Avec : Fatiha Fawzi, Yves Neff, Sir Lechea, Mostefa Stiti, Annie Rousset, El Hadja, Kader Kader, Mazouz Ould-Abderrahmane, Mustapha El Anka, Hubert Deschamps
Détails
Date : 21 janvier 2022
Horaire : 19h00 - 22h00
Lieu
Adresse : 2 rue Puits Ollier
Givors, 69700 France

+ Google Map
Autres informations
Voir d'autres spectacles
Tria FataLes Troyennes