Résidences

Demandes de résidence ou de mise à disposition

Chaque année, le Théâtre de Givors accueille quatre compagnies en résidence.
Deux équipes travaillent « pour le plateau », en salle ou hors les murs, et deux « pour la rue ».
Un équilibre est ainsi trouvé entre les différentes formes de spectacle vivant, en cohérence avec le projet global.

Les espaces de travail à disposition sont :

  • Le plateau du Théâtre de Givors
  • Le « garage Robinson » qui est un hangar brut mis à disposition par la ville
  • Une future salle de répétitions dans l’ancien commissariat.

Ces résidences peuvent se situer à différentes étapes du travail :

  • Des résidences tremplin pour de jeunes compagnies qui cherchent un accompagnement spécifique,
  • Des résidences d’expérimentation ou « de terrain » pour permettre à des compagnies de tester et de chercher en confrontation directe avec des publics,
  • Des résidences de « reprise » suite à des arrêts prolongés de la diffusion d’un spectacle,
  • Des résidences de « métamorphose » pour adapter un spectacle de la rue au plateau ou vice versa,
  • Des résidences d’auteur,
  • Des résidences de création.

La durée de ces accueils en résidence est extrêmement variable, en tenant compte des besoins des compagnies et des possibilités d’accompagnement du Théâtre de Givors. Cette durée peut aller de deux à trois semaines jusqu’à des résidences sur des temps beaucoup plus long, sur deux ou trois ans.

Les équipes artistiques accueillies en résidence sont, sauf exception, issues de la Région Auvergne-Rhône-Alpes et un regard particulier est porté sur les projets favorisant les rencontres avec des publics variés.  Des actions, distinctes des temps dévolus à la création, permettent d’aiguiser la curiosité, et l’esprit critique des publics est encouragé. Une confrontation régulière à des propositions artistiques et l’inscription de la création en lien avec les publics du territoire sont une priorité.

Pour être accompagné en résidence, envoyez un e-mail à theatredegivors@orange.fr, à l’attention d’Yves Neff (résidence « salle ») ou de François-Xavier Laborde (résidence « rue »).

Il est possible d’envoyer vos demandes durant toute l’année.

En parallèle de ces quatre résidences, qui bénéficient d’un soutien financier spécifique, le Théâtre de Givors ouvre aussi ses espaces de travail pour des « mises à disposition / prêt de plateau ».

Résidences de la saison

Les équipes accueillies en résidence participent à l’ouverture du lieu via différentes actions : répétitions publiques, ateliers, lectures, rencontres, présentations de  « sorties de chantier » …

Elles sont aidées financièrement par le Théâtre de Givors et bénéficient d’un accompagnement particulier, grâce au soutien de la DRAC Auvergne-Rhône-Alpes pour l’accueil de ces compagnies en résidence de création.

Les compagnies accueillies en résidence en 2021 :

  • Cie Drôle d’Équipage (théâtre)
  • Cie du Bonhomme (report 2020, théâtre)
  • Cie Les Guêpes rouges (théâtre)
  • Wwomb (musique)
  • Collectif Bis (report 2020, arts de la rue)
  • Cie Tout en Vrac (arts de la rue)
  • Cie Hors Décor (arts de la rue)

Résidences et accueils passés

Compagnies et artistes en résidence ou soutenus par Drôle d’Équipage au Théâtre de Givors depuis 2011 :

Le Montreur, Second Souffle, Désao, Le Bleu d’Armand, la compagnie du Bonhomme, Bigre, la Nième Cie, Jean-Claude Bolle-Reddat, Forasteros, La Toute Petite Compagnie, Candide, Yves Bourget, Bruno Rosier, Face Nord, Marc Lauras, Les Décintrés (en costume), Bande d’Art et d’Urgence, Tracas d’Affaires, Les boules au plafond et Priviet Théâtre, Les Indiens, collectif Ecaly, Jean-Marc Avocat, Mychel Lecoq, Cirque Albatros, Théâtre du Lac, Lala Chamade, On-Off, Paul Vervaine et les Sachets, Pas de Loup, Les Transformateurs, Propos – Denis Plassard, Ariadne – Anne Courel, Collectif Micro Focus, Aniki Vovo, Bab Assalam, Collectif La cohorte, Popin’s, Marzouk Machine, Duo Bonito – Les Nouveaux Nez…